Affranchir le courrier en interne

La machine à affranchir le a une histoire relativement récente, qui remonte à la fin du 19e siècle. Son utilisation s’est généralisée dans les administrations et les grandes entreprises à partir des années 1930 seulement. Depuis cette époque, la machine à affranchir a évolué en s’adaptant au fil des évolutions technologiques aux nouveaux modes de fonctionnement des utilisateurs et des organisations postales.

Affranchir le courrier a évolué

affranchissement-du-courrier

L’évolution des machines à affranchir le courrier dont l’usage est courant est souvent la résultante de plusieurs facteurs concomitants. Nous pouvons imaginer sans difficulté que les évolutions conjuguées des entreprises (règles du travail, environnement social), des services postaux et des technologies ont abouti à la possibilité pour une TPE comme pour une multinationale de posséder des équipements évolués pour timbrer le courrier, facilitant la gestion des flux de communication grâce à des affranchisseuses connectées.
Pour l’entreprise, affranchir le courrier en interne constitue un investissement productif et rentable, et cela se retrouve dans plusieurs domaines :

  • La possibilité de communiquer et de prospecter ses cibles en maîtrisant la chaîne opérationnelle (conception fabrication du message/affranchissement expédition),
  • L’amélioration du service rendu aux collaborateurs et une plus grande efficacité dans le traitement des envois,
  • Une meilleure maîtrise des charges inhérentes au traitement des plis (coûts humains et financiers liés à l’affranchissement du courrier).

L’amélioration de la circulation de l’information en interne vers les clients, les prospects ou encore les partenaires de l’entreprise est un enjeu fondamental. L’ contribue évidemment à cette construction en s’intégrant de plus en plus dans les rouages ou les flux de l’entreprise et en devenant une extension naturelle des équipements bureautiques utilisés par tous les collaborateurs.

Méthodes pour affranchir le courrier

De son côté, la poste en tant que prestataire institutionnel joue un rôle moteur en développant des bouquets de services destinés aux entreprises, et qui favorisent l’utilisation des nouvelles technologies de l’information. La numérisation des signatures, la sécurisation des communications sur les réseaux publics et privés, et le développement des bandes passantes ont permis à la poste belge de mettre à disposition des entreprises clientes ces services à forte valeur ajoutée .
Les matériaux utilisés, la standardisation des technologies employées dans la conception et la fabrication des affranchisseuses ont également contribué à la diffusion de au sein des entreprises en Belgique, et ce quelle que soit leur taille. En effet, les coûts de fabrication des affranchisseuses dans les années 1930 ou 1940 limitaient forcément leur utilisation à des entreprises de grande taille et aux administrations dont les budgets et les volumes de plis justifiaient l’acquisition de telles machines. Aujourd’hui, grâce à l’électronique et à l’utilisation de matériaux moins onéreux et à l’amélioration des coûts de production, il est possible d’acquérir ou de louer très facilement une machine à affranchir le courrier pour une TPE (modèle tpMAC) comme pour une entreprise plus importante et de bénéficier de tarifs privilégiés auprès de l’agence postale belge.

Tags: , , , ,

Articles relatifs

B2B infos

Comments are closed.